طباعة
المجموعة: Non catégorisé
الزيارات: 9612

Le Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Locales, M.Noureddine Bedoui a réaffirmé aujourd’hui (dimanche 22 mai 2016) à Khenchela la promesse du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika à résoudre le problème du logement.

La crédibilité de l’Etat réside dans la crédibilité de ses projets et de ses programmes exécutés, a indiqué le ministre lors de l’inspection du projet de 650 logements publics locatifs (LPL) dans la commune d’Ain Touila.

Il a également estimé que les programmes de logements doivent être au niveau des aspirations et espoirs des citoyens et doivent intégrer "une stratégie efficace de résorption de la problématique du logement et des aménagements extérieurs".

"Le pays est aujourd’hui un atelier ouvert dans les divers secteurs", a souligné le ministre qui a considéré que c’est là la réponse aux "sceptiques de l’intérieur et de l’extérieur qui doutent de la capacité de l’Algérie à engager son développement et qui doivent d’abord être au contact avec l’Algérie profonde pour mesurer les réalisations de l’Etat".

"Ceux qui sèment le doute porte atteinte à l’unité nationale et aux valeurs ancrées par la Constitution algérienne", a relevé le ministre qui a assuré la poursuite par les pouvoirs publics du processus d’amélioration du cadre de vie des citoyens.

  1. Bedoui a insisté sur l’importance de la préservation de la stabilité et de l’unité, relevant que la vigilance de l’Armée nationale populaire (ANP), des forces de sécurité et leur complémentarité avec les citoyens ont déjoué les tentatives (transfrontalières) de porter atteinte à la sécurité du pays.

 "L’Algérie saura toujours mettre en échec ces tentatives", a-t-il ajouté.

Le ministre s’est enquis des travaux d’aménagement du siège de l’unité principale de la Protection civile de Khenchela.

Il a reçu à l’occasion un exposé sur le développement de la wilaya et a manifesté son insatisfaction quant au volume des investissements engagés.

Il a invité à ce propos les responsables du tourisme à rechercher les véritables investisseurs et a insisté sur l’encouragement de l’investissement des jeunes dans le secteur agricole.

Par ailleurs, M.Bedoui lors de la visite de plusieurs sociétés de production dans la zone industrielle de la ville de Khenchela, M.Bedoui a affirmé que « Le gouvernement encourage l'investissement et toute activité génératrice de richesse pour l'économie nationale ».

  1. Bedoui a également insisté sur l'importance d'encourager la main d'œuvre jeune et d'exploiter les ressources humaines et les moyens matériels dont dispose le pays.

 "Le gouvernement veille à lutter contre toute forme de monopole qui ne sert pas l'économie nationale", a-t-il soutenu rappelant que la Constitution amendée met en avant l'importance de la diversification économique.

Il a, dans ce sens, rappelé les agglomérations, les chantiers ouverts ainsi que le taux de raccordement au réseau du gaz naturel qui a atteint 80% outre les 4000 places pédagogiques prévus à l'université, estimant que ceci constituait un "grand progrès" sur la voie de la concrétisation des programmes initiés par le président de la République Abdelaziz Bouteflika.

En dépit de toutes ses réalisations, le ministre a tenu à relever les lacunes existants que le gouvernement œuvre à combler en vue d'améliorer le niveau de vie des citoyens.

Quant au mouvement associatif, M. Bedoui a indiqué que la nouvelle Constitution consacre cet aspect à travers de nouvelles lois organiques, qui sont venues consolidées d'autres lois existantes, pour une meilleure organisation des associations.

Auparavant, le ministre avait inspecté le service des documents biométriques dans la commune de Khenchela où il a déclaré que le Gouvernement est décidé à poursuivre le processus de  modernisation, de numérisation et d'humanisation de l'Administration, soulignant des manœuvres visant de la part de certains à maintenir le statu quo.

Cette modernisation a pour objectif d'éliminer le népotisme, a estimé M. Bedoui, affirmant que "le gouvernement ne cessera d'aller de l'avant dans cette entreprise pour atteindre un taux de 100% dans la gestion du pays".

Au cours d’une rencontre dimanche soir avec les représentants d'associations et de la société civile, les citoyens et les responsables locaux, au niveau de la cinémathèque de khenchela, le ministre a précisé que le défi actuel est d’encourager l’investissement dans les conditions et les moyens disponibles afin de créer une dynamique de développement local en mesure de  fournir, à travers des postes d’emplois, des réponses à des milliers de jeunes titulaires de diplômes universitaires et diplômes des centres de formation professionnels.

Il a, dans ce même sens, ajouté que la dynamique du développement dans le pays demeure "la réponse aux multiples questions soulevées dans divers secteurs", affirmant que le secteur de l’agriculture constitue "un secteur stratégique" pour la wilaya de Khenchla.

 Il a instruit, dans cette optique, les autorités locales de la wilaya à mettre en place les mécanismes nécessaires pour faire émerger ce secteur.

  1. Bedoui a ajouté que "l'Etat est déterminé à relever le pari de l’investissement dans les domaines de l'agriculture et de l'industrie, dans l’objectif soutenu de créer des richesses et de postes d’emploi".

 Le ministre a également promis de fournir toutes les facilitations relatives à l’investissement au niveau de la wilaya. C’est un ''message pour ceux qui ont l’ambition d’entrer dans ce domaine’’, a-t-il dit, rappelant les décisions prises pour le financement et de lancement des zones d’activités à travers la wilaya.

 En réponse aux questions des représentants des associations et des citoyens et des responsables locaux sur un ensemble de points comme l’encouragement de l'investissement dans le tourisme thermal, le ministre de l'Intérieur et des collectivités locales a insisté sur la promotion de ce secteur évoquant  les potentialités de la région en la matière.

Il a également insisté sur l’encouragement de l’investissement dans les énergies renouvelables à travers les aides financières et les facilitations pour l’accès à ce créneau.