Imprimer
Catégorie : Lire toutes les actualités
Affichages : 7935

Le Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Locales, M.Noureddine Bedoui a affirmé aujourd’hui (jeudi 19 mai 2016) que l'Etat ne renoncera pas à son orientation visant à améliorer le cadre de vie des citoyens.

Dans une déclaration à la presse en marge de la séance plénière à l'APN consacrée aux questions orales, M. Bedoui a indiqué que "conformément aux orientations du président de la République M. Abdelaziz Bouteflika, le gouvernement tient à finaliser les projets visant à améliorer le cadre de vie du citoyen.

"Lorsque nous parlons de l'amélioration des conditions de vie du citoyen, il s'agit surtout des projets lancés dans plusieurs secteurs dont l'Education nationale, l'Enseignement supérieur, la Formation et l'enseignement professionnels, la Santé et l'Habitat".

Il a souligné que les résultats de ces projets "sont palpables chaque jour sur le terrain", rappelant que "des milliers de logements sont distribués aux citoyens dans différentes wilayas".

Répondant à une question sur le report de l'organisation administrative de la région des Hauts plateaux pour des raisons financières, M. Bedoui a réaffirmé que son département préparait "le dossier relatif à cette question". Il a ajouté qu’"'une fois finalisé, il sera présenté au gouvernement et au conseil des ministres".

  1. Bedoui a en outre rappelé concernant l'organisation administrative que "l'année 2015 a été consacrée au Sud, l'année 2016 à la région des Hauts plateaux et 2017 à la région nord".

A une question sur les allégations affirmant que l'Etat a mis en place un arsenal juridique pour restreindre les libertés, M. Bedoui a indiqué que la Constitution amendée "a consolidé plus que jamais ces libertés", estimant que cette démarche "est une réponse à toutes les tentatives d'atteinte à ces acquis qui consacrent la démocratie et le progrès de la société algérienne".

D’autre part, M.Bedoui a indiqué que près de 45.000 dossiers de constitution d'association nationales ont été déposés auprès de son département ministériel en 2016.

M.Bedoui a fait savoir à cet effet que son secteur avait enregistré 1269 associations nationales activant dans divers domaines (social, scientifique, humanitaire, professionnel...) faisant état de plus 109.000 associations locales.

A la question d'un député sur une demande de création d'une association nationale des anciens de la gendarmerie nationale, le ministre a répondu que l'examen des statuts de cette formation a révélé une contradiction avec les dispositions de la loi sur les associations. "Les missions et objectifs sur lesquels elle repose sont pris en charge par une autre association raison pour laquelle ce dossier a été rejeté", a-t-il ajouté.

 "Les autorités publiques s'emploient à consolider l'édification d'une société démocratique fondée sur le respect des libertés individuelles et collectives et l'implication des citoyens dans la gestion des affaires publiques, une démarche qui prend forme grâce à la récente révision constitutionnelle", a soutenu le ministre.