Commune de Guelma à la Une

Informations générales

Vue panoramique sur la ville de Guelma

Guelma contient 34 communes, et est le chef lieu de la wilaya dont elle porte le nom. En 1974 elle est devenue wilaya. Le siège de l'actuel APC a été bâti le 08 mai 1986. Elle est limitée au nord par les communes de Héliopolis et El-Fedjoudj, et au Sud par Bendjerah,  à l'Est Belkheir et Boumehra et à l'Ouest Hammam Debagh et Houari Boumediène, alors qu'au Nord-Ouest elle est limitée par Medjez Amar. Le ville de Guelma s'étend sur une superficie de 45 km2 et compte une population de 120.841 habitants selon les statistiques de l'année 2008, avec une densité de 2000 habitants par km2. Cela est du à la grande concentration des habitants dans le chef-lieu de la wilaya puisqu'elle est considérée comme un croisement entre les deux pôles industriel: du Nord(Annaba/Skikda) et les centres d'échanges au Sud (Oum El Bouaghi/ Tébessa). Elle est entourée par les montagnes de Maouna d'une hauteur de 1411m et Houara 1292m ainsi que Taya 1208m et Debagh 1060m.

Situation géographique

La commune de Guelma se trouve à 60 km au sud-ouest  d'Annaba, 150km des frontières de la République Tunisienne et à 537 km de la capitale Alger.

Superficie

La ville s'étend sur une superficie de 45 km2.

limites administratives

La ville est limitée au nord par les communes de Héliopolis et El-Fedjoudj, et au Sud par Bendjerah,  à l'Est Belkheir et Boumehra et à l'Ouest Hammam Debagh et Houari Boumediène, alors qu'au Nord-Ouest elle est limitée par Medjez Amar.

Population

Guelma compte une population de 120.841 habitants selon les statistiques de l'année 2008, avec une densité de 2000 habitants par km2.

end faq

Aspect historique

 

La ville numide s'appelait Malacca et fut importante sous le règne de  Massinissa. Des inscriptions libyques trouvées à Guelma prouvent que la région a été civilisée bien avant l'arrivée des  Carthaginois ou des  Romains; des mentions latines attestent que Guelma portait déjà le nom de « Calama », bien que ce nom soit probablement d'origine  Phénicienne. L'histoire de Guelma est riche en évènements, et son territoire est parsemé de sites.

 

 Salluste  rapporte les récits des batailles que  Jugurtha y livra en  110 a.v j-c  face aux troupes  Romaines; il aurait vaincu, non loin de la ville de Guelma, précisément dans la mystérieuse  Suthul, le général romain  Postinius Albinus. L'antique Calama devint un centre urbain important au cours du  1er siècle de notre ère. Calama est élevée au rang de  municipe sous l'empereur  Trajan et patronnée par  Vibia Aurelia Sabina, dernière fille de  Marc Aurèle, et sœur fictive de l'empereur  Septième Sévère lorsque ce dernier se proclama fils adoptif de Marc Aurèle (fin du iie siècle).

Calama fut avec  Setifis ( Sétif) et  Hippo-Rigius ( Annaba), un des greniers de  Rome.

Au cours de l'époque chrétienne , Calama a eu comme  2vèque Possidius  qui était aussi biographe de  Saint Augustin et appartenait à la province ecclésiastique de  Numidie. D’ailleurs  Saint Augustin et  Donatus évoquent la prospérité de cette ville. Dès l'invasion des  Vandales qui détruisit la ville,  Possidius alla se réfugier à Hippo-Reggius et Calama tomba au pouvoir de  Genséric. Après la reconquête de l'Afrique du Nord par les  Byzantins, Solomon, général de  Justinien, y fit construire une forteresse entre 539 et 544.

Vint ensuite l'époque de la civilisation arabo-musulmane, Calama est appelée désormais « Guelma ». Selon  Ibn Khaldoun, des tribus arabes, en particulier les  Banu Hilal, s'étaient déjà installées dans cette région attractive.

L'époque ottomane, quant à elle, n'a pas connu de changements radicaux dans le paysage socioculturel de la ville. Cependant, elle a laissé aussi des traces, ne serait-ce que par quelques noms de famille qu’on retrouve aujourd’hui.

end faq

Aspect Administratif

 

Président de l'assemblée populaire communale actuelle:

La commune de Guelma est présidée aujourd’hui par Monsieur : Hamlaoui Ahsen.

Membres de l'assemblée populaire communal actuel

 L’assemblée populaire communale est composée de 33 élus

end faq

Activités économique  

De par sa situation géographique et ses infrastructures de bases ainsi que ses potentialités, la ville de Guelma possède des qualifications lui permettant de devenir un pôle de développement durable en raison de sa zone de l’industrie agroalimentaire et 6 autres zones de différentes activités ainsi que une autre zone touristique.

La ville de Guelma la capitale de wilaya est un pôle important pour les opportunités d’investissement dans les différents domaines notamment agricole et pastoral. Elle occupe la plus grande superficie dans toute la wilaya, avec un climat modéré et sub-humide au centre et au Nord et semi-aride vers le Sud. Ce climat est doux et pluvieux en hiver 450mm et chaud en été 35.4°. La récolte des céréales durant la moisson dernière a enregistré un taux élevé ainsi que la récolte de la pomme de terre avec une production supérieure à 474000 quintaux même moisson. Oued Seybouse qui joue un rôle important dans l’hydrogéologie de la région traverse la plaine Guelma - Bouchegouf sur plus de 45 Km du Sud au Nord. Son apport total est estimé à 408 millions m3/an. On ne manque pas de citer le secteur de l’industrie à l’instar de l’industrie mécanique consiste au Complexe de fabrication cycles et cyclomoteurs. L’industrue agroalimentaire ; la société de Raffinerie de sucre SPA SORASUCRE, Unité de céramique et vaisselle (ETER- ex ECVE) La plus grande capacité de production en Algérie'.

Aspect touristique 

Il est à noter que La ville de Guelma possède un riche patrimoine très varié vu les civilisations qui en succédaient, et participaient à la construction de son actuel patrimoine culturel, on cite à titre d’exemple La construction du théâtre est due à  l'évergétisme d'une certaine Annia Aelia Restituta  dont deux inscriptions latines  nous rappellent qu'elle dépensa 400 000  sesterces pour le plaisir de ses concitoyens. Ces derniers honorèrent la généreuse donatrice en lui élevant cinq statues. AeliaRestituta est qualifiée dans les inscriptions de flaminica augustorum, c'est-à-dire de prêtresse des deux Augustes, qui peuvent être soit  Marc Aurèle et  Verus, soit  Septième Sévère  et  Caracalla, ce qui date le théâtre du tout début du IIIE siècle.

Servant par la suite de carrière pour la construction de la ville, le monument est totalement démantelé. Il est reconstitué entre  1902  et  1918.

Le théâtre abrite le musée romain de la ville de  Guelma.On ne peut pas passer à Guelma sans citer les structures culturelles importantes à savoir le théâtre communal Mahmoud TERKI et la maison de la culture Abdelmadjid Echafai, Le mémorial ou Maqâm echchahid qui contient le musée de El-Moudjahid et des centre culturels de la commune. Les sources thermales et sites archéologiques se trouvant sur le territoire de cette ville témoignent de ses potentialités touristiques très importantes.

Monuments de la ville 

L'une des plus vieilles mosquées de la ville est la mosquée El Atik, édifiée en 1824, à la fin de l'ère ottomane, inaugurée au début de l'occupation française, en 1852. Elle est située au centre de la ville, rue Malika-Bouzit.
L'établissement offre les commodités suivantes : 3 salles de prière pour les hommes, 1 salle pour les femmes, une aile pour l'enseignement coranique. Elle peut contenir 900 fidèles. Cette institution a eu un rôle important au cours de la Révolution de Novembre sous l'égide du défunt cheikh Zouheir Ezzahiri de l'association des Oulémas et continue à ce jour de former notre jeunesse aux valeurs islamiques. En outre, la région de Guelma a connu à travers son histoire l'émergence de nombreuses zaouias qui ont contribué à préserver son identité.

end faq

Numéros utiles 

N° de Tél : 037 26 75 49 

N° de fax : 037 26 75 53 

end faq

Lire plus

Le site officiel de la wilaya de Guelma :http://wilaya-guelma.dz/ 

La page facebook officielle: https://www.facebook.com/24.WilayaGuelma.WG/ 

end faq