Vers un système central d’exploitation des données relatives aux accidents de la route

Dans le cadre du programme d’appui à la mise en œuvre de l’Accord d’Association entre l’Algérie et l’Union Européenne (P3A), l’hôtel El-Aurassi a abrité ce lundi 04 décembre 2017 les travaux de clôture du projet de jumelage institutionnel entre l’Algérie et l(Espagne, visant l’amélioration de la sécurité routière à travers le renforcement des capacités du Centre National de Prévention et Sécurité Routière.

Cette rencontre a constitué une occasion pour l’ensemble des parties prenantes pour y exposer les résultats concrets de cet accord de jumelage qui avait mobilisé plus de 75 experts et la réalisation de 128 missions d’expertise pour la période allant d’Octobre 2015 à Décembre 2017 ; en plus de leur permettre, et à travers une démarche concertée,  de formuler les recommandations  permettant d’enrichir cette expérience dont le but est de contribuer à la baisse du nombre des accidents de la route, la mortalité ainsi que le nombre de blessés, et ce, à travers l’amélioration du dispositif de prévention et de sécurité routière

Il est à souligner, qu’à la faveur de ce projet, et dans le cadre d’une démarche participative intégrée regroupant les services de la Sureté nationale, de la gendarmerie nationale, de la Protection Civile et de la Santé, il a été procédé à la conception d’un prototype d’un système d’information permettant la collecte, le stockage et l’exploitation de la base de données, ainsi que la mise en place d’un dispositif d’analyse et de prospective sur la base  de ces données.

Concernant  les recommandations,  les participants se sont accordés sur la nécessité de l’implantation des nouvelles technologies pour réduire l’erreur humaine, mais également la nécessité de consolider les mécanismes de coopération entre les pays.